Bardage bois, comment lever les freins ! | Eurobois 2020
06 mai 2019

Bardage bois, comment lever les freins !

La façade bois constitue une solution souvent préconisée pour l’isolation par l’extérieur. Pour le confort thermique et acoustique mais aussi pour la valorisation esthétique de la construction qu’elle apporte. C’est aujourd’hui une des rénovations énergétiques préférées des Français. Cependant, nombre d’entre eux redoutent son entretien. Quelles solutions pour rassurer les clients !


Un léger recul de son utilisation en maison individuelle

Avec une couleur qui évolue au fil des années, l’entretien du bois peut paraître complexe. Devant des façades bois un peu grisées par le temps, des propriétaires hésitent à avoir recours à cette solution. Alors qu’il est de plus en plus présent sur le logement collectif neuf, le bardage bois est de moins en moins utilisé sur le marché de la maison individuelle groupée ou diffus. L’extension-rénovation reste quant à elle plutôt à la hausse. Une étude Sorgem/Codifab montre que 91% des personnes interrogées pensent que la bardage bois doit être traité et entretenu régulièrement et 62% estiment qu’il se détériore dans le temps.

Pour contribuer à lever ces freins, une journée technique avec divers représentants de la filière a été organisé en février dernier à l’initiative de Afcobois, Syndicat français de la construction bois et de la marque CTB-A+. Frédéric Carteret, président d’Afcobois et directeur de l’entreprise Ami bois, spécialisée dans la construction de maisons bois précise  :

« Bien qu’il bénéficie d’une excellente image auprès du grand public, son aspect qui évolue dans le temps quand il est utilisé à l’extérieur freine son développement. L’objectif aujourd’hui est de rassurer les clients quant à l’entretien et la tenue dans le temps de l’aspect extérieur du bardage ».


Des certifications et une marque pour rassurer

Les compétences en matière de protection et de préservation des bois sous la marque CTB-A+ représentent déjà un gage de qualité. La certification « entretien et embellissement des bois extérieurs » de l’institut FCBA sont pour les maîtres d’ouvrages et les consommateurs une garantie de qualité irréprochable. De nouvelles certifications « Bardage bois et Finition bois » qui devraient être lancées dans le courant de l’année seront déterminantes pour l’avenir du marché. Elles permettront de lever les réticences liées à la perception des bardages bois en devenant une véritable marque sécurisante sous l’égide de FCBA.

Mais, selon bon nombre d’industriels, il faut franchir un pas supplémentaire et mener une politique efficace de communication vis-à-vis des maîtres d’ouvrage et du grand public pour faire valoir ces certifications. Enfin pour Loïc de Saint-Quentin, délégué général d’Afcobois, il faut aller plus loin. « Il est important de nous rapprocher aujourd’hui des industriels de la finition mais également des entreprises certifiées CTB-A+, titulaires de la récente certification pour l’entretien et l’embellissement des bois extérieurs, afin d’apporter ensemble aux maîtres d’ouvrage publics et privés une solution pérenne dont la qualité est validée par FCBA ».

Partager cette page :
1ère transformation
29 avril 2019

Les scieries affûtent leurs performances

Très fragilisé par la crise de 2008, le secteur de la première transformation accélère sa mutation. Avec un credo : améliorer les performances du sciage en conjuguant numérisation et automatisation. Regards sur les opportunités de la scierie 4.0.
Lire la suite
Métier
13 mai 2019

Ingénieur de production bois

De l’achat du bois, chez les scieurs, jusqu’à la livraison chez le client, l’ingénieur bois est présent sur toute la chaîne de fabrication. Très polyvalent, il gère le produit, sa conception, sa production mais aussi les hommes. Découvrez ce métier d'exception !
Lire la suite

Abonnez-vous à notre news !

Pour recevoir notre newsletter, merci de remplir les champs ci-dessous

© 2019 tous droits réservés. Mentions légales