07 octobre 2019

Être fier du Bois de France !

Lancée en 2014, la marque Bois Français reprend des couleurs avec un nouveau nom, une ambition réaffirmée et un levier fédérateur formidable, les JO 2024 à Paris. Autour de cette marque, la filière bois se structure pour développer la fierté d’utiliser du bois français sur toute la chaîne de valeurs et conquérir de nouveaux marchés. Entretien avec Caroline Berwick, Déléguée Générale Adjointe de la FNB.


Malgré le bon accueil des entreprises, la marque Bois de France créé par la FNB, n’a pas pris son envol en 2014. Pourquoi ?

200x200-Caroline Berwick FNB.jpgL’enjeu était de créer une marque largement ouverte à tous les acteurs du bois. Nous avions commencé par sensibiliser les scieries mais elles n’ont pas perçu spontanément le bénéfice de la marque pour leur activité. Ce qui a freiné la démarche. La difficulté est d’enclencher la machine. Nous avons donc attendu une opportunité de marché pour relancer le projet. Ce projet demande du temps, de la réflexion et du partage. Il faut concilier les attentes de toute la filière, l’amont et l’aval mais aussi les marchés pour aboutir à un dispositif équilibré qui serve toute la chaîne de valeur… sans pour autant mettre en place une usine à gaz.
Les Jeux Olympiques 2024 à Paris et la volonté de la Solideo, société de livraison des ouvrages olympiques, de favoriser la construction bois sur le village des athlètes et le cluster des médias ont été les éléments déclencheurs. C’était l’occasion idéale pour relancer notre marque avec un nouveau nom commercial : Bois de France.

Bois de France à la place de Bois Français, pourquoi ce changement de nom ? Avec quelle ambition ?

200x200-Bois de France _FNB.pngParce c’est bien le matériau bois qui est au cœur de cette démarche. Son ambition est de prouver l’origine France du bois et de pouvoir suivre la traçabilité d’un produit conçu avec celui-ci. L’enjeu aujourd’hui est de convaincre les entreprises de nous rejoindre. Pour cela, nous devons sensibiliser simultanément tous les marchés, les acteurs de la demande et ceux de l’offre. Les exigences des premiers doivent trouver écho chez les seconds en même temps. Il faut stimuler la demande pour créer un effet boule de neige. Parallèlement, un travail de rédaction est en cours à la FNB pour mettre au point les référentiels de la marque qui couvrent l’ensemble des secteurs du bois le plus finement possible : grumes, granulés, palette, parquets, charpente, toutes les entreprises qui travaillent avec le bois sont concernées.

Quels sont vos arguments pour convaincre les entreprises de la filière de vous rejoindre et quels moyens mettez-vous en œuvre ?

Toutes les troupes de la FNB sont mobilisées pour réaliser un travail de fonds sur le marché. Une personne dédiée à la démarche est en cours de recrutement. Un plan stratégique de communication est sur le point d’être finalisé. Nous allons convaincre les entreprises que la marque Bois de France leur permettra de se différencier, de se positionner sur de nouveaux marchés. Et c’est un excellent atout dans le cadre d’une politique RSE. Côté scierie, le message est le même, mais l’engagement est davantage politique et moral. La marque permet de lutter contre les idées reçues. Il faut arrêter de laisser croire que le bois des pays du Nord est de meilleure qualité que le bois français et que celui-ci ne répond pas aux nouvelles exigences de la demande. Les scieries doivent sortir du bois et être fières de la provenance de leur bois. L’objectif est bien de créer un effet fédérateur, un effet de masse sous la bannière du bois de France, à l’image d’une équipe sportive dans le cadre d’un club.

Quel est votre rôle dans la construction bois du Village Olympique ?

C’est 445.000 m2 de bâtiments neufs qui seront construits d’ici 2024. Un marché formidable pour nos entreprises. Dans le cadre du projet France Bois 24, mis en place pour favoriser l’usage du bois, notamment français, dans les réalisations des JO, nous travaillons avec les acteurs de la filière sur l’accompagnement de la maîtrise d’ouvrage. Notre implication est très concrète puisque nous élaborons un outil facilitateur à l’attention des promoteurs pour qu’ils puissent identifier rapidement l’origine du bois proposé et le prouver.


Pour aller plus loin : le site de la FNB « préférez le bois français »,
un site pour trouver les bons produits et services en bois français correspondant à vos besoins.

Traitement et finitions
07 octobre 2019

Blanchon, des peintures et vernis écoresponsables et écoproduits !

Blanchon est reconnue pour son combat et est la seule entreprise à disposer d’une gamme en démarche 100 % HQE.
Lire la suite
Revue de Presse
21 octobre 2019

Vidéo du mois - Former aux métiers du bois de demain

Pour la vidéo du mois d'octobre, retrouvez une vidéo Modes d'Emplois sur comment former aux métiers du bois de demain.
Lire la suite

Abonnez-vous à notre news !

Pour recevoir notre newsletter, merci de remplir les champs ci-dessous

Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement (UE) 2016/679 du 27 avril 2016 (RGPD), la société GL events Exhibitions, en qualité de responsable de traitement, est amenée à traiter les données renseignées dans ce formulaire aux fins de prospection commerciale et de réalisation d’analyses internes, de traitement et de gestion de votre demande de newsletter.
Vous pouvez exercer vos droits, et notamment votre droit d’accès, de rectification et d’opposition, en écrivant à l’adresse email suivante dpglex@gl-events.com
L’intégralité des informations relatives aux traitements de vos données personnelles figure dans le document Politique de confidentialité dont vous attestez avoir pris connaissance.
Partager cette page :

© 2019 tous droits réservés. Mentions légales - CGU - Politique de confidentialité