26 avril 2021

« La crise sanitaire nous a rendu agiles »

Coralie Lemire dirige depuis 2006 LITO, une PME d’agencement de 20 salariés qui travaille dans les secteurs de l’hôtellerie, de la culture et du retail, tous très impactés par la crise sanitaire. Malgré un contexte contraint, l’entreprise a réussi à s’adapter et à investir de nouveaux marchés. Retour sur une mutation obligée, mais au final bénéfique.

Lemire-073_0.jpg

Coralie Lemire, directrice de LITO

Beaucoup de vos clients ont été contraints de fermer leurs portes depuis presque un an. Quelles en ont été les conséquences pour votre activité ?

Au premier confinement, nous avons décidé de ne pas fermer, en accord avec nos équipes. Nous avons adapté nos horaires, nos règles, pour garantir la sécurité de nos salariés. Cette période a été marquée par un ralentissement de l’activité : les chantiers ont pris du retard, notre bureau d’études fonctionnait en télétravail, la productivité globale s’en est ressentie. 

Mais nous avons continué à répondre à des appels d’offres, notamment sur des expositions culturelles temporaires, domaine dans lequel nous sommes bien placés habituellement, avec de nombreuses références. Très vite, nous nous sommes heurtés à une guerre des prix, face à de nouveaux « entrants », des standistes, par exemple, qui se sont positionnés par opportunité sur ce marché. Nos offres restaient techniquement les mieux placées, mais trop chères. Nous avons également été confrontés à des pénuries de matériaux qui nous ont directement affectés ou certains de nos clients, retardant de fait nos propres interventions.

Ces difficultés d’approvisionnement perdurent et pour assurer notre production, nous devons financer des stocks, notamment pour des produits basiques, comme les panneaux. Parfois nos fabrications sont bloquées, en attente de quincaillerie ou de profilés métal, et nous devons aussi faire face à une augmentation générale des prix des matériaux. Autre effet de la crise, la difficulté de recruter. Sur des postes très demandés, les candidats ont choisi la sécurité de leur poste, plutôt que le changement.

IMG_4810.JPEG

Médiathèque de Rillieux La Pape ouverte mars 2021 – scénographe AKIKO – réalisation LITO PRODUCTION.

Comment avez-vous réagi pour maintenir votre activité ?

Nous travaillons avec un réseau de prescripteurs-partenaires, des architectes d’intérieurs, qui nous ont sollicité sur de nouveaux projets, notamment dans le résidentiel haut de gamme que nous maîtrisons. La crise sanitaire a remis au premier plan l’importance du « nid », d’où une demande très forte sur ce segment de marché, avec des prestations hyper-personnalisées, des créations uniques, incluant plus de technologies, comme par exemple, l’intégration de chargeurs de téléphones dans les plans de travail ou de miroirs qui se transforment en écrans de télévisons.

Nous avons réalisé des projets exceptionnels qui nous ont fait grandir et représentent de très belles références pour l’avenir. Le développement de ce marché nous a, en outre, conduit à clarifier notre véritable valeur ajoutée. Elle tient dans notre capacité à réaliser des projets sur demande, uniques, exigeant innovation technique et excellence dans la réalisation. Sur ce type de projets, nous avons plus d’une carte à jouer et comptons bien développer cette clientèle.

Quels sont les orientations que vous tirez de cette crise pour votre développement futur ?

Au final, nous avons bien résisté avec une baisse très modérée de notre chiffre d’affaires. Plus globalement, cette crise aura eu des effets bénéfiques. D’abord nous avons pris le temps de travailler sur l’interne, sur nos ressources humaines, qui sont la première richesse de l’entreprise, et sur nos modes de fonctionnement, pour travailler mieux. 

La concurrence accrue sur les expositions culturelles nous a conduit à être plus sélectifs. Désormais nous priorisons des appels d’offres qui exigent une technicité particulière, des savoir-faire très pointus, des partenariats avec des artisans d’exception, et où le critère technique est priorisé par rapport au prix.

Cette période particulière nous a amené également à travailler de manière approfondie sur notre approche d’éco-conception, de recyclage, sur nos choix de matériaux, leur traçabilité. Les institutions publiques accordent de plus en plus d’importance à ces critères dans leurs appels d’offres, le moindre impact environnemental devient un élément du choix. Ce qui suppose, au-delà des matériaux et techniques, de travailler en proximité. Nous avons donc enrichi notre réseau de partenaires locaux, que ce soit des miroitiers, des serruriers…pour développer de nouvelles collaborations

Aujourd’hui, nous constatons une reprise, avec notamment de nombreux appels d’offres dans le domaine culturel, qui est une de nos cibles. Forts de l’agilité et des évolutions que cette crise nous a obligé à développer, nous abordons l’avenir avec confiance et assurance.

P1110042.JPG

Médiathèque de Rillieux La Pape ouverte mars 2021 – scénographe AKIKO – réalisation LITO PRODUCTION.

Vous aimerez aussi...

Matériau Bois
22 avril 2021

La fabuleuse histoire de Didier Bazard et de l’Avant-trOu, lancé en 2020 sur Eurobois !

Nous avions rencontré Didier Bazard en février 2020, lors de la dernière édition d’Eurobois. Il faisait la démonstration de son astucieux produit l’Avant-trOu devant de nombreux professionnels, menuisiers, ébénistes, compagnons, tous captivés par cet outil de pré-perçage breveté qui permet de réaliser des avant-trous de vis dans le bois avec simplicité, rapidité et précision. Après une année mouvementée, l’idée a rencontré son public mais Didier Bazard est toujours à la recherche de partenaires pour distribuer plus largement son produit.
Lire la suite
Revue de Presse
28 avril 2021

Ce qu’il ne fallait pas manquer en avril 2021

Chaque mois, Eurobois vous propose une sélection des sujets d’actualité intéressants, innovants, inspirants… qui reflètent la dynamique des filières du bois :
Lire la suite

Abonnez-vous à notre news !

Pour recevoir notre newsletter, merci de remplir les champs ci-dessous

Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement (UE) 2016/679 du 27 avril 2016 (RGPD), la société GL events Exhibitions, en qualité de responsable de traitement, est amenée à traiter les données renseignées dans ce formulaire aux fins de prospection commerciale et de réalisation d’analyses internes, de traitement et de gestion de votre demande de newsletter.
Vous pouvez exercer vos droits, et notamment votre droit d’accès, de rectification et d’opposition, en écrivant à l’adresse email suivante dpglex@gl-events.com
L’intégralité des informations relatives aux traitements de vos données personnelles figure dans le document Politique de confidentialité dont vous attestez avoir pris connaissance.
Partager cette page :