22 avril 2021

La fabuleuse histoire de Didier Bazard et de l’Avant-trOu, lancé en 2020 sur Eurobois !

Nous avions rencontré Didier Bazard en février 2020, lors de la dernière édition d’Eurobois. Il faisait la démonstration de son astucieux produit l'Avant-trOu devant de nombreux professionnels, menuisiers, ébénistes, compagnons, tous captivés par cet outil de pré-perçage breveté qui permet de réaliser des avant-trous de vis dans le bois avec simplicité, rapidité et précision. Après une année mouvementée, l’idée a rencontré son public mais Didier Bazard est toujours à la recherche de partenaires pour distribuer plus largement son produit.

Debout au pied de mon établi.jpg

Didier BAZARD, inventeur de « l’Avant-trOu »

Vous êtes un passionné du bois, comment vous est venue l’idée de cet outil de perçage ?

J’ai grandi dans les copeaux de mon grand-père, menuisier ébéniste et j’ai hérité de mon père un bricoleur expert. Le bois fait partie de mon ADN, même si je n’en ai pas fait mon métier, j’en ai fait mon loisir préféré, je bricole sans cesse. Il y a quelques années, je ne trouvais pas d’outil performant de pré-perçage pour faire des avant-trous. Un outil pour visser dans du bois facilement, proprement et sans crainte d’éclater le bois. Tous les professionnels du bois comprennent ce que je veux dire. Alors je me suis dit qu’il fallait que je trouve un truc. J’ai testé de nombreuses solutions et j’ai trouvé ! Il me suffisait d’adapter un foret à métaux.… et non à bois ! les parties coupantes d’un foret à bois mord le bois de façon trop agressive, mais pas le foret à métaux !  A partir de là, j’ai imaginé un foret très spécial pourvu à son extrémité d’un angle de pointe effilé. J’ai fait de nombreux tests avant de parvenir à cet angle précis.
 

Et vous avez décidé de breveter votre produit…

Oui, l’angle que j’ai identifié est très spécifique, c’est la clé de l’idée. Dans un premier temps, j’ai utilisé l’outil à titre privé. Un jour, on m’a conseillé de déposer l’idée. Je ne voyais pas pourquoi, je n’avais pas le sentiment d’avoir inventé la roue. Puis, au hasard d‘une rencontre, j’ai présenté mon foret à un conseiller de la CCI qui m’a immédiatement orienté vers un conseiller en propriété industrielle et lui… m’a donné des ailes. Il m’a dit, "c’est simple mais c’est malin ! Il faut faire breveter l’idée sans attendre". J’étais sur un nuage et en même temps je voulais aller plus loin. J’ai protégé mon innovation par un dépôt de brevet à l’INPI et j’ai baptisé mon produit tout simplement, l’Avant-trOu.

coffret l'Avant-trOu.png

Coffret de l'Avant-trOu

Ensuite vous avez choisi de faire connaitre votre produit sur le salon EUROBOIS !

Au départ, je n’avais pas la volonté d’industrialiser moi-même le process et j’imaginais qu’un industriel reprendrait la production, mais les industriels n’ont pas été au rendez-vous. Ça ne m’a pas découragé pour autant. J’ai appris qu’il y avait un gros salon du bois à Lyon en février 2020, EUROBOIS et j’ai décidé d’y participer. J’ai eu un excellent accueil de la part des organisateurs qui ont créé tout spécialement pour moi un petit espace au milieu des gros stands. A côté de l’usine du futur, j’ai vécu en live mon étude de marché, au cœur de ma cible chaude, des compagnons du devoir, des menuisiers, des ébénistes, mais aussi des petites têtes blondes en apprentissage. Ces gens n’avaient pas les yeux tournés que vers le numérique et les machines ultra modernes, mais ils s’intéressaient aussi à mon produit. Ce que j’ai vécu était génial !

Et vous avez eu des commandes sur le salon…

Oui ! Je pensais que les industriels et les distributeurs m’ouvriraient leur porte avec les pré-commandes que j’avais eu mais là encore…aucun retour. Je n’ai pas baissé les bras pour autant. Un mois après le retour du salon, j’ai fait appel à un spécialiste des sites internet e-Commerce qui a rapidement développé mon site. Mais en pleine période de confinement… c’était compliqué de se faire connaître, plus de salons pour vendre, plus de concours Lépine auquel je devais participer. Je n’avais plus que mon site… j’ai frappé à toutes les portes, influenceurs, presse, certains de mes clients ont témoigné sur des blogs et des forums… Un an après, en dépit de cette crise, je suis encore là, fier car le référencement de mon site internet prend de l’ampleur et il ressort en premières pages des recherches. 

Démo de l'AO au salon EUROBOIS.png

Démonstration de l'Avant-trOu lors de l'édition 2020 du salon Eurobois

Côté industrialisation, ça se passe comment ?

C’est toujours compliqué. J’ai eu la chance de rencontrer un usineur à côté de Bordeaux qui m’a dirigé vers un de ses collègues. On finalise ensemble de nouveaux prototypes qui prennent en compte tous les retours que j’avais eu, notamment ceux d’un chef de chantier naval qui travaille sur les vieux gréments et ceux d’un jeune compagnon qui collabore avec un grand désigner de produits de luxe et qui a fait des tests sur le chêne.  Mon objectif est de proposer au marché un produit très qualitatif qui réponde aux pros et aux passionnés du bois et qui puisse être utilisé sur toutes les essences. 

Aujourd’hui je suis en discussion avec un gros distributeur français. J’ai une condition à notre collaboration, préserver à tout prix la qualité et maintenir la production en France. Je reste malgré tout ouvert à toute opportunité de partenariat pour fabriquer et distribuer mon produit pour que le plus grand nombre puissent le découvrir et en profiter !

Planche photos l'AO en situation .png

Mise en situation de l'Avant-trOu

 

En savoir plus :

Site Internet de  l'Avant-trOu 

Page Facebook de l'Avant-trOu

Vous aimerez aussi...

Revue de Presse
30 mars 2021

Ce qu’il ne fallait pas manquer en mars 2021

Chaque mois, Eurobois vous propose une sélection des sujets d’actualité intéressants, innovants, inspirants… qui reflètent la dynamique des filières du bois :
Lire la suite
Agencement
26 avril 2021

« La crise sanitaire nous a rendu agiles »

Coralie Lemire dirige depuis 2006 LITO, une PME d’agencement de 20 salariés qui travaille dans les secteurs de l’hôtellerie, de la culture et du retail, tous très impactés par la crise sanitaire. Malgré un contexte contraint, l’entreprise a réussi à s’adapter et à investir de nouveaux marchés. Retour sur une mutation obligée, mais au final bénéfique.
Lire la suite

Abonnez-vous à notre news !

Pour recevoir notre newsletter, merci de remplir les champs ci-dessous

Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement (UE) 2016/679 du 27 avril 2016 (RGPD), la société GL events Exhibitions, en qualité de responsable de traitement, est amenée à traiter les données renseignées dans ce formulaire aux fins de prospection commerciale et de réalisation d’analyses internes, de traitement et de gestion de votre demande de newsletter.
Vous pouvez exercer vos droits, et notamment votre droit d’accès, de rectification et d’opposition, en écrivant à l’adresse email suivante dpglex@gl-events.com
L’intégralité des informations relatives aux traitements de vos données personnelles figure dans le document Politique de confidentialité dont vous attestez avoir pris connaissance.
Partager cette page :