25 mars 2021

Libérer les énergies pour adapter les forêts au changement climatique !

Le 22 décembre dernier, lors du lancement du volet forêt-bois du plan de relance, les acteurs de la filière ont remis au ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation leur feuille de route pour l’adaptation des forêts au changement climatique. Ils ont également signé une charte d’engagement avec l’État. Objectif : lutter contre le dépérissement forestier et même temps préserver les écosystèmes menacés par le changement climatique. Focus sur la nouvelle feuille de route de la filière.

 

Les impacts du changement climatique de plus en plus perceptibles

La forêt est aujourd’hui fortement et de plus en impactée par les effets du changement climatique. Des surfaces importantes s’avèrent d’ores et déjà en situation de ne pouvoir s’adapter seules. La succession de sécheresses affaiblit les arbres et les rend plus vulnérables aux attaques d’insectes dont les cycles de reproduction sont par ailleurs accélérés par le réchauffement. Si le programme national de la forêt et du bois (PNFB) fixe déjà un objectif de renforcement des capacités de résilience et de résistance des écosystèmes forestiers au changement climatique, ces dernières années marquent un nouveau tournant dans la perception par les forestiers des effets du changement climatique. Il devient urgent de mettre en place une stratégie d’adaptation, une adaptation essentielle au maintien du rôle environnemental de la forêt.

 

« La forêt est au cœur des enjeux du changement climatique et de la transition écologique : investir aujourd’hui dans la forêt française, c’est agir pour le climat et pour le développement d’une économie verte et source d’emplois. »

Julien Denormandie, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation

 

Une feuille de route pour faire grandir la forêt de demain

La forêt et les usages du bois contribuent aujourd’hui à trois enjeux essentiels, l’enjeu économique, l’enjeu environnemental et l’enjeu social. L’ambition de la feuille de route de la filière est d’agir sur tous les enjeux à la fois. Elle vise à adapter les forêts au changement climatique en initiant leur renouvellement pour protéger la biodiversité, tout en répondant aux besoins de la société en produits de bois. Il va donc falloir concilier les exigences écologiques et les besoins des industries de la filière et de leurs marchés notamment lors du choix des essences d’avenir.

Cette feuille de route doit permettre de créer une dynamique d’adaptation au niveau de la filière toute entière avec le soutien de l’Etat. Le volet forestier du plan de relance qui prévoit 200 millions d'euros pour les deux prochaines années, accompagnera son déploiement avec la mise en place de nombreux dispositifs. Les acteurs de la filière et l’Etat ont signé le même jour une charte d’engagement pour la réussite du Plan de Relance.

 

Les engagements de la feuille de route de la filière Forêt-Bois

  • Agir dès maintenant, même dans un contexte d’incertitude, en adoptant des pratiques sylvicoles favorisant la résilience, diluant les risques et limitant l’impact des crises à venir.

  • Diversifier les essences et les itinéraires techniques, en s’adaptant aux contextes territoriaux et aux peuplements en place. Avoir recours aux nombreuses possibilités d’associations d’essences et d’organisation spatiale.

  • Apporter une attention encore plus soutenue aux sols et à la biodiversité, en appliquant les recommandations de bonnes pratiques.

  • Explorer une diversité de solutions, à l’échelle des peuplements, des parcelles ou des massifs.

  • Intégrer en continu les résultats de la recherche, nourris des retours d’expérience en gestion et transférer les outils développés aux acteurs de la gestion forestière.

  • Déployer les moyens nécessaires pour accompagner les besoins de plants forestiers d’essences diversifiées et avec une qualité adaptée en termes de performance et de  résilience. Le plan de relance permet d’accompagner l’investissement des entreprises, de renforcer les capacités de production de matériels forestiers de reproduction.

 

En savoir plus sur la charte d’engagement entre l’état et les acteurs de la filière forêt bois

Vous aimerez aussi...

Tendances Marché
24 mars 2021

« La France doit exporter de la valeur ajoutée ! »

La filière bois française comme de nombreuses industries a été impactée dans son mode de fonctionnement par la crise sanitaire, mais elle tire globalement son épingle du jeu avec une croissance annoncée de 8% en 2020, boostée par des opportunités d’exportation que de nombreuses entreprises ont su saisir. Florence Perrucaud, Présidente de French Timber nous livre sa vision du marché avec un conseil fort, celui de transformer le bois français en France pour ensuite l’exporter.
Lire la suite
Revue de Presse
30 mars 2021

Ce qu’il ne fallait pas manquer en mars 2021

Chaque mois, Eurobois vous propose une sélection des sujets d’actualité intéressants, innovants, inspirants… qui reflètent la dynamique des filières du bois :
Lire la suite

Abonnez-vous à notre news !

Pour recevoir notre newsletter, merci de remplir les champs ci-dessous

Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement (UE) 2016/679 du 27 avril 2016 (RGPD), la société GL events Exhibitions, en qualité de responsable de traitement, est amenée à traiter les données renseignées dans ce formulaire aux fins de prospection commerciale et de réalisation d’analyses internes, de traitement et de gestion de votre demande de newsletter.
Vous pouvez exercer vos droits, et notamment votre droit d’accès, de rectification et d’opposition, en écrivant à l’adresse email suivante dpglex@gl-events.com
L’intégralité des informations relatives aux traitements de vos données personnelles figure dans le document Politique de confidentialité dont vous attestez avoir pris connaissance.
Partager cette page :