Arb'O2, un consortium pour libérer le potentiel créatif de la construction bois
02 novembre 2018

Arb'O2, un Consortium pour libérer le potentiel créatif de la construction bois

Des experts du bois, bureaux d'études, constructeurs et industriels se sont associés au sein du consortium Arb'O2. Toutes les compétences y sont fédérées pour favoriser l'innovation dans la construction bois et faire avancer toute la filière ! 

Le consortium Arb'02, créé par la société Cyme Innovations en 2017 réunit les compétences de douze entreprises spécialisées dans la construction bois.

Objectifs : constituer un éventail d'expertises et de connaissances techniques et offrir une vision transversale sur toute la filière bois. 

La première force du Consortium, sa première innovation, c'est le consortium lui-même,

explique Mathieu Chapus, architecte de l'agence Deux & Demi, membre d'Arb'O2.

Ce rassemblement des forces et des compétences permettant, dès l'amont d'un projet d'échanger sur les faisabilités techniques, constitue l'innovation première de notre proposition.

Et ça marche ! Arb'O2 compte parmi les Lauréat de l'Appel à Manifestation d'Intérêt lancé par Bordeaux Euratlantique, Permis d'Innover, avec son projet "Le bois comme solution novatrice pour la réversibilité programmatique immobilière."  

Faire bouger les lignes du règlement incendie

Deuxième enjeu du Consortium, faire évoluer la législation, notamment le règlement sécurité incendie (RSI) dont certaines dispositions peuvent constituer un frein à la construction bois. 

Les caractéristiques de réaction et de résistance au feu sont contraignantes pour le bois, le désenfumage des parties communes, la non-propagation du feu par les façades.

Précise Laurence, Colombani, présidente de Cyme Innovation, qui fût à l'initiative de la création du Consortium. 

L'objectif est de réfléchir à la modification d'un cadre réglementaire particulièrement complexe en France. De faire bouger les lignes pour libérer le monde de la construction française, sans pour autant dégrader les conditions de sécurité et de qualité des constructions.

Cette démarche est confortée notamment par l'AMI, Permis d'Innover, qui a donné l'autorisation aux concepteurs et aux constructeurs de s'affranchir de la règle pour sept ans, afin de tester de nouvelles techniques, de nouvelles formes, de nouveaux programmes dans le périmètre des Opérations d'intérêt national (OIN).

Arb'O2 veut également étudier la question de l'évitement du traitement chimique pour la durabilité du bois de construction en travaillant sur des expérimentations avec différentes essences de bois. Sans traitement chimique, il serait possible de combiner les exigences anti-incendie à celles liées à la demande croissante d'un bâtiment sain

L'idée est donc bien de valoriser le bois, d'innover pour en libérer le potentiel constructif, d'élargir son marché, et "de faire prendre de l'ampleur à une filière forêt-bois française, aujourd'hui sous développée", souligne l'architecte. Pour cela, le Consortium reste ouvert à tous les partenariats. L'ambition est de privilégier, aux cas par cas selon les projets, les matériaux locaux, les expertises régionales, les circuits courts... 
 

RETOUR AUX ACTUS

Partager cette page :
31 octobre 2018

Woodalisa ou l’art d’imprimer le bois !

Finis le lambris à frisette ! Silverwood innove et réinvente la décoration intérieure en bois en proposant du bois imprimé destiné à la décoration intérieure. Place à des ambiances uniques et inédites avec des motifs tendance.
Lire la suite
05 novembre 2018

Métier : Monteur en structures bois

Le métier consiste au montage de structure bois (charpente et ossature d'ouvrage), composée d'éléments préfabriqués et le plus souvent pré-assemblés, selon les règles de sécurité.
Lire la suite

Abonnez-vous à notre news !

Pour recevoir notre newsletter, merci de remplir les champs ci-dessous

© 2017 tous droits réservés. Mentions légales