La filière bois forêt inspire | Eurobois 2020
14 mai 2018

La filière bois forêt inspire

La filière bois forêt est source d'inspiration. Neosylvia et Sylvamap, deux startups bretonnes, se sont récemment positionnées sur le marché avec des offres particulièrement innovantes.

Neosylvia, investir dans la forêt et dans la construction bois !

Cette entreprise veut associer investissement forestier et promotion immobilière, en intervenant sur l'amont et l'aval de la filière. Côté amont, Neosylvia s'associe à des propriétaires forestiers privés. Les deux parties financent , chacune à 50% les travaux forestiers pour des surfaces de 10 hectares minimum. Elles se partagent à parts égales les recettes des ventes de bois. Le contrat qui lie Neosylvia et le propriétaire forestier s'étale sur 50 ans ou 60 ans. Cette association de long terme permet de garantir une gestion optimale des forêts dans le temps. Le panel d'essences d'arbres exploitées est volontairement réduit avec des résineux et quelques feuillus (peuplier, voire robinier), mais le chêne, avec son cycle de 120 ans, ne figure pas au programme.

Côté aval, la startup envisage d'investir dans des projets de construction bois sur des cycles de 1 à 4 ans. L'ambition est d'acquérir un terrain ou un bâtiment à rénover, de concevoir l'ouvrage en vois, en faisant intervenir des bureaux d'études, des architectes, puis de déposer le permis de construire, et de vendre le projet sur ou plan ou l'édifice déjà construit. 80% du bois utilisé sera français et issus bien sûr des ressources produites côté amont.

Gérer sa forêt depuis son ordinateur avec Sylvamap

L'autre startup, Sylvamap, a développé un outil de gestion forestière en ligne, dédié aux propriétaires et gestionnaires forestiers. Les créateurs de l'outil sont partis de deux constats : d'une part, le modèle papier du Plan Simple de Gestion présentait de nombreuses contraintes pour les utilisateurs et d'autre part, faire des cartographies forestières était un vrai métier. reposant sur les technologies de cartographie et de gestion de projet, Sylvampa permet de suivre sa forêt depuis son ordinateur, en direct et dans le temps. Il superpose fonds de carte IGN, parcelles cadastrales, photos aériennes, avec possibilité de visualiser à la parcelle ou au massif et avec différents niveaux d'accès. Le propriétaire peut également extraire des données et tirer des bilans économiques. Ainsi, à partir de la numérisation de son Plan Simple de Festion, il est possible désormais, de chez soi, d'assurer la gestion de sa forêt de façon simple et autonome.

Et c'est tout naturellement que les deux startups se sont récemment rapprochées dans le cadre d'un partenariat. Objectif : bâtir un suivi numérique des surfaces forestières de Neosylva. 

 

En savoir plus sur Neosylva

http://www.neosylva.fr/

En savoir plus sur Sylvamap

http://www.sylvamap.fr

 

plus d'ACTUS

Partager cette page :
12 mai 2018

Métier : ingénieur de production bois

Depuis l'achat des matières premières jusqu'au contrôle du travail effectué, l’ingénieur de production bois pilote le programme de production.

Lire la suite
18 mai 2018

Manque de Chêne

Première forêt européenne de chêne et troisième mondiale, la France voit les grumes issues de forêts privées s’exporter sans transformation préalable, générant de très fortes tensions pour les scieries.
Lire la suite

Abonnez-vous à notre news !

Pour recevoir notre newsletter, merci de remplir les champs ci-dessous

© 2017 tous droits réservés. Mentions légales