02 février 2024

Un réseau interprofessionnel au service de tous

 

Fibois Auvergne-Rhône-Alpes est l’interprofession régionale qui fédère l’ensemble des professionnels de la filière forêt-bois en Auvergne-Rhône-Alpes, des activités forestières à la construction bois en passant par le sciage ou la production de bois énergie. 

Dans une région où la forêt occupe 36% du territoire, la filière forêt-bois constitue un secteur économique de poids avec 21 400 entreprises et 60 400 emplois. Le rôle de Fibois est d’accompagner le développement de cette filière, pourvoyeuse d’emplois et vertueuse pour l’environnement. 
 

La filière forêt-bois d’Auvergne-Rhône-Alpes en quelques chiffres 

2 604 000 ha de forêt soit 36 % de la surface régionale 
1ère région française en volume de bois sur pied avec 535 millions de m3 

536 entreprises récoltent le bois en AuRA : 5 833 475 m3 soit 40% de l’accroissement annuel 
Les 323 scieries d’Auvergne-Rhône-Alpes produisent 2 095 926 m3 de produit de sciage et 1 877 800 T de produits connexes commercialisés 

346 entreprises de construction avec 5 050 salariés avec un chiffre d’affaires construction bois de 365 millions € HT  
La région Auvergne-Rhône-Alpes est la 1ère région pour la construction bois (18 % des entreprises françaises de construction bois) et 17 % du chiffre d’affaires national de la construction bois 

Source : Inventaire forestier national IGN 2023 – campagne 2018-2022 / Agreste - 2023 / Enquête nationale des construction bois 2023 
 

Le Pacte bois-biosourcés d'Auvergne-Rhône-Alpes : Accélérer la Transition vers la Neutralité Carbone dans la Construction 

Le Pacte bois-biosourcés d'Auvergne-Rhône-Alpes, en réponse aux objectifs de neutralité carbone d'ici 2050, encourage l'utilisation massive de bois et de matériaux biosourcés dans la construction. La Règlementation Environnementale 2020 impose des seuils d'émissions de carbone de plus en plus stricts depuis janvier 2022. Le secteur du bâtiment, responsable d'émissions de gaz à effet de serre importantes, est confronté à un défi majeur. La région, dynamique dans la construction bois-biosourcés, propose un Pacte élaboré en collaboration avec divers acteurs, visant à créer un écosystème vertueux favorisant l'utilisation de ressources naturelles et renouvelables, tout en simplifiant l'application des nouvelles exigences réglementaires. 

Développé par Fibois Auvergne-Rhône-Alpes et ses interprofessions territoriales, il s’adresse à tous les aménageurs et maîtres d’ouvrages, publics comme privés. Ainsi, le Pacte bois-biosourcés projette de démontrer que les filières forêt-bois et biosourcées ainsi que leurs produits apportent une solution efficace aux défis environnementaux, économiques et sociétaux de demain aux 29 signataires de la région.  

Une image contenant habits, personne, Visage humain, mur

Description générée automatiquement 
1/ Signature du Pacte bois-bisourcés au salon BEPOSITIVE en mars 2023. Crédit Fibois Auvergne-Rhône-Alpes 
 

Valorisation du bois scolyté : Un défi et une opportunité pour la construction en Auvergne-Rhône-Alpes  

L’épidémie de scolytes en Auvergne-Rhône-Alpes, accentuée par les sécheresses de 2018 et les tempêtes hivernales, pose un défi à l’approvisionnement en bois, déjà perturbé par la crise sanitaire. Malgré ces défis, le bois scolyté offre une perspective intéressante pour la construction. En effet, l’épicéa scolyté conserve toutes ses qualités mécaniques, permettant sa valorisation dans la construction. Cela contribue également à la lutte contre le changement climatique en favorisant le stockage du carbone. Néanmoins, l’utilisation de bois scolyté nécessite une gestion rigoureuse pour garantir la qualité et la sécurité des constructions. Ces problématiques exigent une surveillance active des peuplements et une gestion efficace de la crise. 
 

Une diversité de formations pour des métiers porteurs de sens 

La filière forêt-bois en Auvergne-Rhône-Alpes, avec ses 60 400 emplois, est un secteur pourvoyeur d’emplois. Les entreprises recherchent activement des profils qualifiés et motivés, mais rencontrent des difficultés à recruter. Par sa diversité des métiers impressionnante, allant des plus connus comme ébéniste, charpentier, menuisier, à ceux moins connus comme pilote de scie, ouvrier sylvicole ou encore chargé d’études, tous ces métiers partagent un attrait commun pour le bois, un matériau noble, respectueux de l’environnement et source d’innovation. Cette diversité offre de nombreuses opportunités de formation et de carrière dans la région : plus de 10000 recrutements sont projetés dans l’année !  


2/ Espace Forêt Bois et Ameublement au Mondial des métiers en décembre 2023. Crédit Fibois Auvergne-Rhône-Alpes